Blogue

Apprendre par les chiffres

Partagez ceci:
Mardi 27 mai 2014

La recherche menée à la Wilfred Laurier University propose de nouvelles façons d’enseigner les mathématiques aux enfants

Malorie Bertrand, Fondation canadienne pour l'innovation

Rendez-vous sur innovation.ca pour consulter des histoires de recherches en sciences sociales et humaines financées par la Fondation canadienne pour l’innovation. En finançant l’infrastructure de recherche de pointe dans toutes les disciplines, dans l’ensemble du spectrum des activités de recherche fondamentale et appliquée, la FCI procure aux chercheurs les outils dont ils ont besoin pour voir grand et innover.

 

Au Canada, près de 40 pour cent des adultes n’ont pas les compétences de base en lecture requises pour fonctionner adéquatement en société et la moitié ne possèdent pas les compétences minimales en mathématiques. Or, des études ont démontré que les personnes qui ont de faibles compétences en littératie et en numératie sont plus susceptibles d’abandonner leurs études et d’être impliquées dans des activités criminelles, ce qui coûte à l’État des milliards de dollars par année en services de police et de justice pénale, en assistance sociale et en soutien à l’emploi ainsi qu’en perte de productivité.

Afin de comprendre pourquoi un si grand nombre de Canadiens ne possèdent pas ces compétences de base, Joanne Lee, psychologue du développement, et Donna Kotsopoulos, enseignante en mathématiques, du Child Language and Math Lab de la Wilfrid Laurier University étudient comment les jeunes enfants apprennent à compter en intégrant le langage mathématique au jeu. Les résultats des tests préliminaires, fondés sur une collaboration avec plus de 350 familles, indiquent que les enfants comprennent le concept des chiffres plus tôt que l’on ne le pensait, soit aussi jeunes qu’à 18 mois pour le mot « un ».

Les résultats de cette étude unique dans le monde – qui est d’ailleurs la seule à être axée sur des enfants en si bas âge – ont aidé les chercheuses à lancer le programme « Little Counters » à la bibliothèque publique de Waterloo. Ce programme vise à donner aux parents et aux fournisseurs de soins les outils dont ils ont besoin pour intégrer des notions de mathématiques dans les activités qu’ils accomplissent tous les jours avec les tout-petits.

Le programme Little Counters en action. Joanne Lee discute de son travail.

Plus de 750 familles de la région de Kitchener-Waterloo ont participé à ce programme que devrait aussi être offert aux collectivités des Premières Nations et aux familles à faible revenu. Par ailleurs, les chercheuses ont récemment publié le livre d’images pour apprendre à compter aux enfants Little CountersTM at the Market et sont présentement en discussion afin de concevoir l’application Little CountersMC. Elles ont également aidé Rullingnet, une entreprise d’Ottawa spécialisée dans la technologie, à améliorer le logiciel de mathématiques pour sa tablette d’apprentissage Vinci.

 

Donna Kotsopoulos participera à la causerie « Un(der)employed & Un(der)paid: Teacher work in the new economy » qui se déroulera le mardi 27 mai au Congrès des sciences humaines 2014. L’événement est organisé par la Société canadienne pour l’étude de l’éducation. Cet article a été publié à l’origine sur innovation.ca, en février 2013. Depuis, Mesdames Kotsopoulos et Lee ont corédigé le livre Let's talk about math: The LittleCounters® approach to building early math skills publié par Brookes Publishing Co, en 2014.

Mots-clés

Congrès des sciences humainesCongrès 2014