Blogue

Du savoir à l’action : Améliorer la vie des femmes

Partagez ceci:
Mardi 8 mars 2016

 

Sue Szabo, Directrice, Politique sociale et économique, Centre de recherches pour le développement international

La recherche est cruciale pour comprendre les obstacles à l’autonomisation des femmes et leurs causes profondes. Afin de souligner aujourd’hui la Journée internationale de la femme, le Centre de recherches pour le développement international (CRDI) organise l’événement Du savoir à l’action : Améliorer la vie des femmes. En tant que directrice des Économies inclusives, j’aurai le plaisir d’accueillir sept experts qui présenteront les connaissances produites par les équipes de recherche soutenues par le CRDI sur deux questions cruciales pour les femmes : l’autonomisation économique et l’élimination de la violence faite aux femmes. 
 
Dans le monde entier, les gouvernements et le secteur privé encouragent les femmes à entrer sur le marché du travail, souvent sans même reconnaître le dilemme fondamental auquel beaucoup de mères sont confrontées : comment assumer leurs responsabilités parentales tout en remplissant leur rôle de soutien de famille. Un groupe d’experts de l’Université McGill et de l’African Population and Health Research Centre placera l’économie du soin des proches au coeur de la discussion sur l’autonomisation des femmes. Ils évalueront deux programmes – un projet de garderie gérée localement dans le Rajasthan rural et une initiative visant l’utilisation de coupons pour financer des services de garde de qualité à Nairobi – afin de documenter l’impact des services de garde sur le bien-être des femmes et des enfants et de jeter les bases de mesures politiques plus utiles.
 
Un second groupe d’experts examinera la façon dont les femmes sont touchées par les différents contextes de la violence, qu’elle soit le résultat d’un conflit armé en Colombie, d’activités du crime organisé au Mexique, ou de l’absence de protection juridique du travail domestique dans divers pays africains. Les experts discuteront de stratégies pour surmonter et prévenir la violence envers les femmes, comme l’établissement d’alliances internes communautaires, les innovations en matière de réglementation et les campagnes de sensibilisation des populations. 
 
Les questions sexospécifiques jouent un rôle essentiel dans les investissements du CRDI dans le savoir, l’innovation et les solutions visant à améliorer les conditions de vie et les moyens de subsistance dans les pays en développement, et ce, non seulement durant la Journée de la femme. Certaines de nos initiatives portent spécifiquement sur les femmes et les filles, notamment : Croissance de l’économie et débouchés économiques des femmes et Innovation pour la santé des mères et des enfants d’Afrique. Ces investissements démontrent comment le CRDI, qui s’inscrit dans l’action du Canada en matière d’affaires étrangères et de développement, contribue à la réalisation de changements positifs dans le monde.
 
Si vous êtes à Ottawa, joignez-vous à nous aux bureaux du CRDI situés au 150, rue Kent, 8e étage, de 13 h à 16 h le 8 mars 2016. Cet événement sera filmé, puis mis en ligne sur notre chaîne YouTube.

 

 

Mots-clés

L'interculturalisme et le pluralismeÉgalité des genresÉquité et diversité