Blogue

La ministre des Sciences, Kirsty Duncan, assiste au plus grand Congrès des sciences humaines à ce jour

Partagez ceci:
Mardi 20 juin 2017

Gauri Sreenivasan, directrice des politiques et programmes, Fédération des sciences humaines

La ministre des Sciences, Kirsty Duncan, a honoré de sa présence le plus grand Congrès des sciences humaines à ce jour. L’événement, qui s’est déroulé du 27 mai au 2 juin à l’Université Ryerson, a attiré plus de 10 000 congressistes. Madame la ministre a prononcé un discours et procédé à la remise des Prix du Canada lors d’une cérémonie tenue le dimanche 28 mai.

Profitant de cette première grande occasion de s’adresser directement au milieu des sciences humaines, Mme Duncan a énoncé un message clair : les sciences humaines sont essentielles à la réussite à long terme du Canada.

Le message de la ministre a été très bien accueilli par le milieu, surtout lors d’un événement qui célèbre l’excellence en matière de recherche en sciences humaines. Les Prix du Canada visent à reconnaître et à mettre en lumière le travail exceptionnel de certains chercheurs en sciences humaines qui, par leur passion et leur travail acharné, nous aident à comprendre qui nous sommes en tant que Canadiens, individuellement et en tant que nation.

La ministre Duncan a souligné l’importance et la valeur des sciences humaines. Elle a également évoqué le récent rapport du comité consultatif indépendant chargé de l’examen du soutien fédéral à la science de base, présidé par le recteur de la University of Toronto, David Naylor. (Le texte intégral du discours de Mme Duncan est accessible ici.)

« J’ai été ravie de voir que le rapport reconnaît clairement le rôle essentiel de toute la gamme des disciplines scientifiques et universitaires. Il est mentionné dans le rapport que la recherche en sciences humaines peut aussi aider le Canada à régler de nombreux défis auxquels le pays est confronté. J’en conviens moi-même parfaitement », a déclaré la ministre.

« Je crois sincèrement que les sciences humaines forment l’un des avantages stratégiques clés du Canada. Les chercheurs en sciences humaines apportent un éclairage intéressant dans l'atteinte des résultats de recherche d’autres disciplines, produisent des données de recherche fiables qui facilitent l’élaboration de politiques et forment la prochaine génération de penseurs à l’esprit critique et créatif… Nous investirons en vue d’appuyer vos travaux de recherche, parce que nous savons qu’une culture favorisant l’octroi de subventions de recherche et de bourses d’études nous aidera à assurer un avenir brillant et audacieux pour tous les Canadiens », a-t-elle ajouté.  

Kirsty Duncan

L’équité et la diversité comptent parmi les grandes priorités de la ministre Duncan, ainsi que du milieu des sciences humaines. La poursuite de ces priorités importe aussi bien pour le Canada que pour le milieu universitaire. Les visions et points de vue des chercheurs issus d’horizons divers ne sont pas seulement indispensables à la justice et à l’équité ; ils sont porteurs de la compréhension et du savoir essentiels à l’avènement d’une société inclusive, démocratique et prospère. L’inclusion passe en effet d’abord par une compréhension des personnes, des cultures et des rapports sociaux, ainsi que de leur diversité. Les sciences humaines sont un rouage essentiel de ce processus.

« Nous devons continuer à travailler ensemble pour trouver encore plus d’idées afin de rendre la science comme le Canada d’aujourd’hui : ouverte, diverse et inclusive. Je compte ainsi sur le milieu des sciences humaines, qui a fait de grands progrès en matière de diversité et d’équilibre », a déclaré la ministre Duncan. 

Kirsty Duncan

La Fédération est déterminée à travailler avec ses membres et avec le gouvernement afin que, tous ensemble, nous relevions l’important défi évoqué par la ministre.

À propos des Prix du Canada

Les Prix du Canada sont attribués chaque année aux meilleurs ouvrages de sciences humaines qui, en plus d’apporter une contribution exceptionnelle à la recherche, sont passionnants à lire et enrichissent la vie sociale, culturelle et intellectuelle du Canada. Les publications gagnantes sont sélectionnées parmi les ouvrages bénéficiaires d’une subvention du programme Prix d’auteurs pour l’édition savante (PAES), géré par la Fédération.

Les lauréats des Prix du Canada 2017 sont les suivants :

Prix du Canada en sciences humaines
Arthur J. Ray, Aboriginal Rights Claims and the Making and Remaking of History (McGill-Queen’s University Press). Pour en savoir plus sur cet ouvrage, consultez le blogue de la Fédération ou visionnez une entrevue avec l’auteur.

Prix du Canada en sciences humaines et sociales
Mylène Bédard, Écrire en temps d’insurrections : Pratiques épistolaires et usages de la presse chez les femmes patriotes (1830-1840) (Presses de l’Université de Montréal). Pour en savoir plus sur cet ouvrage, consultez le blogue de la Fédération ou visionnez une entrevue avec l’auteure.

 

 

Mots-clés

Congrès des sciences humainesCongrès 2017Prix du Canada