Blogue

Le PAES en vedette au Salon du livre de Montréal

Partagez ceci:
Mardi 25 novembre 2014

Jessica Clark, Fédération des sciences humaines

Vendredi dernier, j’ai eu encore une fois le privilège de participer au Salon du livre de Montréal au nom de la Fédération et du Prix d’auteurs pour l’édition savante (PAES). Le Salon est un paradis pour les passionnés du livre de tous bords, y compris votre servitrice! Comme à l’accoutumée, j’ai eu le plaisir de m’engager parmi les kiosques aux couleurs vives, des montagnes de livres superbes et de ressentir le frisson d’énergie qui se répand dans le hall. Après avoir butiné un petit moment, mon attention s’est portée à l’objet principal de ma participation à cette édition du Salon.

Nous avons eu la grande chance d’avoir pu organiser dans le cadre de la Journée des professionnels du livre un atelier spécial consacré au PAES. Nous souhaitions présenter le programme à un certain nombre de jeunes éditeurs désireux de bénéficier des fonds du PAES et de renouer avec les éditeurs qui ont soumis des demandes de subvention dans le passé.

Nous avons eu l’occasion de rencontrer et de nous entretenir avec une dizaine d’éditeurs. L’auditoire comprenait également un auteur, un traducteur et un « conseiller littéraire » qui – tous – ont manifesté de l’intérêt pour les façons dont le PAES pourrait appuyer leur travail. Anne-Marie Fortier, présidente du conseil scientifique du PAES, a présenté un survol du programme en décrivant ses principales composantes, tandis que Nadine Tremblay, responsable éditoriale aux Presses de l’Université de Montréal, a apporté son point de vue d’éditeur demandeur. Cette dernière a donné aux présents de précieuses indications sur le processus scientifique rigoureux d’examen par les pairs qui est l’élément central du PAES.

Bien que notre séance ait été relativement restreinte, j’ai pu constater avec plaisir que tous les participants semblaient vivement intéressés et que plusieurs d’entre eux ont posé d’excellentes questions.

Comme toujours, j’ai quitté le Salon impressionnée par la passion et le professionnalisme des éditeurs avec qui j’ai parlé. L’édition de livres savants est par-dessus tout une question de passion et non  de gain et je m’estime chanceuse de coordonner un programme qui appuie une entreprise aussi noble. J’espère que ces éditeurs et leurs auteurs feront bientôt appel au soutien financier qu’offre le PAES!

Crédit: Image de page d'acceuil par Jean-Guy Thibodeau.

Mots-clés

Nouvelles de la FédérationPrix d'auteurs pour l'édition savante