Blogue

Les ateliers de la Plateforme transatlantique au Congrès visent à définir le programme de recherche de demain

Partagez ceci:
Dimanche 31 mai 2015

Le 1er juin, au cours du Congrès annuel des sciences humaines, à Ottawa, le Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH) présentera trois ateliers au nom de la Plateforme transatlantique (T-AP). Tous les ateliers seront ouverts au public et auront lieu à la salle 112 du pavillon Tabaret, à l’Université d’Ottawa.

Ces ateliers ont pour but de faire participer les chercheurs et autres intervenants aux efforts de création d’un programme de recherche de demain dans trois domaines prioritaires, domaines identifiés à la suite d’activités qui visaient à établir la portée des travaux et qui ont mis à contribution les 16 organismes de financement faisant partie de la Plateforme. Un autre objectif consiste à mieux comprendre comment on pourrait cibler le financement du projet Horizon 2020 pour promouvoir la recherche dans ces trois domaines et ainsi relever les défis internationaux de la façon la plus convenable. Les discussions au cours des ateliers éclaireront les activités de la T-AP et les recommandations de la plateforme devant la Commission européenne sur le financement de la recherche internationale.

Le premier atelier, Appuyer la recherche sur les identités sociales et culturelles : diversité, (in)égalité et différences, porte sur la dynamique de la diversité sociale et culturelle, des inégalités et des différences.

Présidé par le vice-président directeur du CRSH, Brent Herbert-Copley, un panel comptant trois chercheurs de pointe, soit Serge Guimond de l’Université Blaise Pascal Clermont-Ferrand, en France, Kathya Araujo de la Universidad Academia de Humanismo Cristiano, au Chili et Lori Beaman, Chaire de recherche du Canada en étude de la religion dans le contexte multiculturel canadien à l’Université d’Ottawa, fournira des exemples de collaboration internationale dans ce domaine. Le panel sera suivi de discussions en groupes sur les obstacles et les occasions associés à la collaboration internationale en recherche et sur la façon dont le financement pourrait être mieux structuré pour appuyer la collaboration à l’avenir.

Le deuxième atelier, Appuyer la recherche transformationnelle sur l’environnement, réunit des chercheurs du milieu des sciences humaines et des sciences environnementales dans le but d’explorer de nouvelles méthodes de recherche. La démarche vis-à-vis de la recherche dans les sciences humaines subit des changements radicaux en raison des changements rapides au niveau de la société, de l’économie et de la technologie. Une évolution semblable s’observe dans le domaine des sciences environnementales, où les projets de recherche sont de plus en plus centrés sur une perspective interdisciplinaire.

Le président du CRSH, Ted Hewitt, présidera un panel formé de Jes Weigelt de l’Institut des études avancées sur la durabilité, à Potsdam, en Allemagne; de Maria Gasalla du Laboratoire des écosystèmes des pêches de l’Institut océanographique de la University of São Paulo au Brésil et de Barry Smit, médaillé d’or du CRSH et professeur émérite au Département de géographie de la University of Guelph. À l’instar du premier atelier, les participants en groupes de discussion traiteront des obstacles et des occasions associés à la recherche et des meilleurs moyens de cibler le financement pour favoriser la collaboration internationale en recherche à l’avenir.

Le dernier atelier, Appuyer la recherche pour créer des sociétés résilientes et novatrices, porte sur la façon dont les sociétés s’adaptent aux défis modernes, y compris les changements rapides causés par les conflits, les crises économiques, le changement climatique et la dégradation environnementale. Le thème de l’atelier vise à promouvoir la recherche sur les processus de la transformation des sociétés et la cohésion requise pour trouver des solutions efficaces, équitables et durables à quelques-uns des problèmes les plus urgents dans le monde, notamment la sécurité alimentaire, l’énergie, la durabilité, les changements démocratiques, la santé et le mieux-être.

Le président du CRSH, Ted Hewitt, présidera une fois de plus un panel d’experts formé, notamment, de Jürgen Howaldt de la Technische Universität Dortmund en Allemagne; de Maria Elisa Bernal de la Commission économique des Nations unies pour l'Amérique latine et les Caraïbes et de Jane Jenson du Département des sciences politiques de l’Université de Montréal, qui fournira le contexte pour les discussions en petits groupes.

À la fin de chacun des ateliers, chaque groupe de discussion présentera un compte rendu au groupe principal. Les recommandations finales serviront à éclairer la programmation future de la T-AP.

Ateliers de la Plateforme transatlantique
Le lundi 1er juin 2015
Université d’Ottawa : Pavillon Tabaret 112

10 h à midi – Appuyer la recherche sur les identités sociales et culturelles : diversité, (in)égalité et différences
13 h à 15 h – Appuyer la recherche transformationnelle sur l'environnement
15 h 30 à 17 h 30 – Appuyer la recherche pour créer des sociétés résilientes et novatrices

Mots-clés

Congrès des sciences humainesCongrès 2015