Blogue

Les tenants et aboutissants du gouvernement ouvert

Partagez ceci:
Mercredi 20 mai 2015

Thom Kearney, Secrétariat du gouvernement ouvert, Gouvernement du Canada

Le Congrès 2015 des sciences humaines a lieu à un tournant décisif du gouvernement ouvert au Canada. De fait, en novembre 2014, le gouvernement du Canada a publié son Plan d’action pour un gouvernement ouvert 2014-2016, qui constitue une série d’engagements visant à assurer au gouvernement une transparence et une responsabilité accrues. Plus récemment, la troisième Conférence internationale sur les données ouvertes, organisée conjointement par le gouvernement du Canada, la Banque mondiale et le Centre de recherches pour le développement international, a eu lieu le 29 mai 2015, à Ottawa.

Essentiellement, un gouvernement ouvert signifie que l’on accorde aux Canadiens un libre accès à plus de renseignements publics, en formats faciles à utiliser. L’orientation formulée dans le Plan d’action et mise en lumière lors de la Conférence permettra d’améliorer la circulation de l’information entre le gouvernement et les Canadiens, qu’il s’agisse de chercheurs, d’universitaires, de journalistes, d’organismes sans but lucratif, de citoyens intéressés, d’entrepreneurs ou encore de nombreux autres.

Les tenants des données ouvertes

L’approche ouvert par défaut récemment désignée dans la Directive sur le gouvernement ouvert se traduira par une plus grande accessibilité aux données que recueille le gouvernement du Canada. Pendant la période de mise en œuvre, il sera possible d’influer sur l’ordre de priorité de la diffusion des ensembles de données. Le dimanche 31 mai, le gouvernement du Canada sera présent au Congrès pour connaître votre point de vue sur la façon d’établir les priorités de diffusion des données. Nous voulons savoir ce qui, selon vous, détermine l’utilité des données et comment vous procéderiez pour concilier rapidité et qualité.

Les aboutissants : La consultation des Canadiens

Les questions de politique publique sont d’une énorme complexité, et la population souhaite maintenant plus que jamais  apporter sa contribution. Au cours des années qui viennent, le gouvernement du Canada aura à sa disposition une plus grande diversité d’outils et de ressources lui permettant de mener de plus vastes consultations, et nous voulons que les Canadiens, grâce à leur savoir-faire et à leurs recherches, puissent intervenir dans le processus décisionnel. Pour ce faire, nous voulons aussi être inclusifs et faire preuve de transparence lorsqu’il s’agira de décider de la façon de s’y prendre. Le jeudi 4 juin, le gouvernement du Canada sera présent au Congrès pour connaître vos idées sur les principes de base et les mesures d’exécution en matière de consultation avec les Canadiens.

Nous sommes conscients de la valeur que les collectivités, comme celles qui se rassembleront au Congrès, sont à même d’apporter au Canada grâce à l’utilisation des données ouvertes du portail du Gouvernement ouvert du Canada ou au partage de connaissances avec les personnes chargées de l’élaboration des politiques et des programmes.

Nous vous invitons à prendre part à la discussion lors de nos deux séances du Congrès :

Dialogue ouvert sur le gouvernement ouvert – Ouverture des données : le dimanche 31 mai, de 13 h à 14 h

Dialogue ouvert sur le gouvernement ouvert – Principes et lignes directrices: le jeudi 4 juin, de 9 h à 10 h 

Mots-clés

Congrès des sciences humainesCongrès 2015