Blogue

Nouveau rapport évolutif : Les nouvelles façons d'optimiser les incidences de la recherche en SH

Partagez ceci:
Lundi 6 octobre 2014

 

Matthew McKean, analyste des politiques, Fédération des sciences humaines

La Fédération des sciences humaines s’est attelée avec ferveur à un ambitieux projet visant à évaluer la portée de la recherche. Le lancement de notre nouveau document de travail intitulé « Les incidences de la recherche en sciences humaines » a lieu aujourd’hui à l’Université Concordia à l’occasion du colloque organisé à Montréal par le Fonds de recherche du Québec autour du thème « La mobilisation des connaissances pour l’innovation sociale », dans le cadre des prestigieux Entretiens Jacques Cartier.

Pourquoi, demanderez-vous, devrions-nous nous préoccuper de définir les incidences de la recherche et pourquoi tenter de les mesurer? Parce que, à notre époque d’austérité budgétaire et de concurrence croissante pour à les fonds liés à la recherche du gouvernement fédéral, il est impératif que la communauté des sciences humaines élabore des mesures spécifiques d’impact de la recherche et qu’elle démontre sa valeur au-delà des frontières de l’université. Sans cela, des instances externes en définiront à notre place les retombées et la valeur, au risque de marginaliser nos travaux ou de les enfermer dans des mesures reflétant mal ce que nous faisons.

Mais les enjeux sont plus considérables encore. Dans un monde en rapide mutation et qui devient chaque jour plus complexe et interconnecté, il importe que les chercheurs dans le domaine des sciences humaines, plus que jamais auparavant, collaborent avec des partenaires et des responsables des politiques hors des universités pour résoudre l’étendue complexe des problèmes auxquels font face actuellement les Canadiens et le monde. Nous espérons que le débat au sujet des mesures d’impact de la recherche contribuera à élargir le champ de la recherche savante et à inciter toutes les parties prenantes à œuvrer de concert vers des objectifs communs.

La recherche dans le domaine des arts et des lettres et des sciences humaines contribue à une société libre et démocratique, a une incidence sur notre qualité de vie et favorise la production de nouvelles connaissances. La recherche qui génère de nouvelles connaissances tant au sein qu’en dehors des milieux universitaires, qui améliore les recherches ultérieures et qui influence les décisions qui façonnent la vie des gens , les communautés, la gouvernance, l’environnement et d’autres domaines peut véritablement se définir comme riche d’incidences.

Nombreux sont ceux qui ne sont pas toujours convaincus de la faisabilité d’une évaluation d’impact de la recherche. Toutefois, nous comptons devancer le mouvement et nous nous attendons à ce que cette initiative suscite un très vif intérêt. Par-dessus tout, nous espérons qu’elle contribuera à galvaniser les chercheurs en sciences humaines et les universités qui les emploient en les amenant à trouver de nouveaux moyens et des incitations visant à mettre en valeur leur recherche et à y associer les étudiants, d’autres chercheurs, les décideurs ainsi que les communautés locales, nationales et internationales.

Le projet a été conçu et élaboré par un Comité consultatif interdisciplinaire composé d’universitaires et de chercheurs  réputés et est à l’origine de consultations auxquelles ont participé des parties intéressées et des chercheurs à titre individuel. Ensemble, ils ont pu identifier les mesures existantes à l’échelle internationale et interdisciplinaire, mettre au point de nouveaux « paniers » d’indicateurs, élaborer un cadre général et commander le travail de recherche et de rédaction du rapport, devenu aujourd’hui réalité en tant que document évolutif publié sur le site Web de la Fédération.

N’hésitez pas à communiquer avec nous si vous avez des questions, des commentaires ou des suggestions ou si vous désirez offrir votre collaboration. Entre-temps, demeurez à l’affût des prochaines mises à jour. Prière d’adresser toute correspondance à : Matthew McKean (mmckean@ideas-idees.ca) ou à la boîte courriel de la Fédération (info@ideas-idees.ca).

Mots-clés

Nouvelles de la FédérationInnovation socialeRechercheEnseignementÉducation