Blogue

Nouvelles des sciences humaines

Partagez ceci:
Jeudi 8 décembre 2011

Milena Stanoeva
Fédération canadienne des sciences humaines

Ce matin, la dernière causerie Voir Grand de la saison a eu lieu sur la colline du parlement. Mme Lou Hammond Ketilson de la University of Saskatchewan a présenté sur l’importance des caisses populaires et des credit unions pour les communautés canadiennes. Une vidéo de la présentation sera affichée sur notre site web sous peu. Merci à tous qui sont venus et nous espérons vous revoir en janvier pour la nouvelle saison de causeries.

Le mardi, 6 décembre, le secrétariat des Réseaux de Centres d’Excellence (RCE) a lancé un concours pour un Centre d’excellence en recherche Canada-Inde (CERCI). Le candidat sélectionné recevra 15 millions de dollars sur cinq ans pour établir des partenariats qui accéléreront l’échange de connaissances issues  de la recherche entre le Canada et l’Inde dans des domaines qui ont une importance stratégique pour les deux pays. Plus de détails sur le concours sont disponibles ici.

Le ministre de l’éducation d’Ontario, Glen Murray, a présenté dix points à considérer lorsqu’on pense au futur de l’éducation postsecondaire, en Ontario et ailleurs. Le gouvernement  ontarien considère présentement des projets soumis par plusieurs communautés pour bâtir trois nouveaux campus universitaires dans la province.

The Chronicle of Higher Education a publié un billet intéressant sur le plagiat à l’âge numérique. Avec la prolifération du contenu, gratuit ou payant, disponible aux étudiants presque immédiatement, Frank Donoghue soutient que les universités doivent changer leur approche du  problème et éduquer les étudiants quant à l’éthique académique et l’habileté de discerner la qualité du matériel qu’ils lisent.

Pour les mordus de l’histoire, un fil Twitter incontournable : @RealTimeWWII. Depuis le 31 août dernier, Alwyn Collinson, ancien étudiant en histoire d’Oxford, tweete la Seconde Guerre mondiale en temps réel comme si on était en 1939. Dans une époque où on peut suivre  les révolutions  en temps réel sur Twitter, le projet présente une façon innovatrice de considérer un moment dans l’histoire à travers un médium moderne.