Blogue

Présentation de la Plateforme transatlantique

Partagez ceci:
Jeudi 28 mai 2015

Au mois d’octobre 2013, un consortium formé des principaux bailleurs de fonds de recherche en sciences humaines s’est réuni dans le but de lancer la Plateforme transatlantique pour les sciences humaines (T-AP). Les bailleurs de fonds provenaient de trois continents, soit l’Amérique du Nord, l’Amérique du Sud et l’Europe et ont créé la T-AP dans le but premier de faciliter la collaboration transatlantique en recherche parmi les chercheurs, les bailleurs de fonds et d’autres intervenants.

Jusqu’ici, les activités de la T-AP ont porté sur la détermination de la portée requise pour faire avancer son programme de coopération internationale en matière de recherche, ce qui implique de se renseigner sur les divers modèles de financement et processus des membres de la T-AP, la nature de leur régime d’évaluation par les pairs et la façon dont ils financent les montants accordés.

La T-AP a également fait l’inventaire des projets de recherche transatlantiques qu’ont entrepris les divers partenaires et s’adresse actuellement aux chercheurs principaux participant à ces projets afin de documenter et de partager les pratiques exemplaires – et apprendre comment chacun a réussi à surmonter les défis.

Fait important, la T-AP a également dressé un bilan des priorités thématiques des 16 organismes subventionnaires participant jusqu’ici à la plateforme. Cet exercice a permis de cerner les trois domaines de coopération prioritaires principaux de demain : diversité, (in)égalité et différences; sociétés résilientes et novatrices et nouvelles voies de recherche. Ces thèmes sont complémentaires à l’intérêt porté depuis longtemps par la T-AP à la recherche numérique.

Ce travail de fond appuie le mandat de la plateforme, qui consiste à faciliter la coopération en recherche internationale. Il renforce également l’une de ses activités principales : un programme de financement pilote en recherche numérique auquel la T-AP s’intéresse activement en collaboration avec Digging into Data, programme qu’elle compte lancer en 2016. Ce projet jettera les fondements des programmes conjoints à venir.

La Plateforme transatlantique invite les participants au Congrès et les membres du grand public à trois ateliers présentés par le CRSH le 1er juin prochain. Ces ateliers ont pour but d’encourager le réseautage et d’obtenir la participation de chercheurs et d’autres intervenants aux efforts de création de programmes de recherche se rapportant aux domaines prioritaires thématiques de la T-AP. On peut obtenir des renseignements supplémentaires au sujet de ces ateliers sur le site Web de la T-AP.

Pour obtenir d’autres détails sur la Plateforme transatlantique, veuillez communiquer avec Jeremy Geelen à l’adresse suivante : jeremy.geelen@sshrc-crsh.gc.ca

Mots-clés

Congrès des sciences humainesCongrès 2015