Blogue

Une étudiante mexicaine apporte une nouvelle perspective aux traités autochtones en Saskatchewan

Partagez ceci:
Mardi 1 mai 2018

Blogue invité par Robyn Dugas, Spécialiste de contenu, Mitacs

Wendy Ortega Pineda est déterminée à contribuer à la création d’un monde plus équitable. Étudiante en droit à l’Universidad Autónoma de Baja California du Mexique, Wendy a beaucoup appris sur les différences énormes entre les nations en ce qui a trait à l’accès aux ressources élémentaires, aux questions touchant la discrimination et à la justice pour les violations des droits de la personne. À l’été 2015, elle a acquis encore plus de connaissances dans le cadre d’un stage de recherche Globalink de 12 semaines à l’Université de la Saskatchewan. Le programme jumelle des étudiants de premier rang de premier cycle à des projets de recherche d’été dans des universités canadiennes, donnant aux étudiants de l’expérience pratique au sein du paysage diversifié de recherche au Canada.

Wendy a eu l’idée de présenter sa candidature au programme Mitacs Globalink parce qu’elle aurait ainsi la chance de faire de la recherche dans le domaine du droit constitutionnel et des droits de la personne avec le professeur Dwight Newman. Au cours de son été en Saskatchewan, Wendy a étudié les pratiques employées par des régimes latino-américains pour mener des consultations auprès de communautés autochtones lors de discussions sur des projets concernant des infrastructures et des politiques locales dans l’optique d’un traité international protégeant les droits des Autochtones. En comprenant mieux la façon dont les préoccupations particulières de ces groupes sont prises en compte ou contestées devant les tribunaux internationaux, les défenseurs locaux des droits de la personne sont en mesure d’établir des pratiques exemplaires pour de futurs projets. Wendy et son professeur ont corédigé un article (en anglais) sur le sujet qui a subséquemment été publié dans Constitutional Forum.

Pendant son séjour en Saskatchewan, Wendy a été exposée à de nouvelles idées, ce qui a eu un grand effet sur son désir de corriger les erreurs du passé. Par exemple, un séminaire sur le système des pensionnats indiens du Canada lui a permis de bien comprendre les défis auxquels est confronté le peuple autochtone canadien, et de réfléchir à la façon de faire une différence dans le cas de problèmes similaires dans son pays natal. Elle espère que son expérience du programme Globalink de Mitacs lui sera utile pour faire carrière aux Nations Unies.

« Ce qui distingue le programme Mitacs Globalink, c’est le fait qu’il s’agit d’un programme de stage complet. Je suis très contente que le Canada donne cette occasion aux Mexicains, et nous sommes très chanceux de faire partie du programme. J’ai appris beaucoup de choses, et j’ai passé un très bel été ici, en Saskatchewan. »

Membres de corps professoraux universitaires : obtenez un étudiant de premier rang de premier cycle pour vos projets de l’été 2019. Stage de recherche Globalink acceptera des propositions des professeurs du 18 avril au 13 juin 2018. Pour de plus amples renseignements et pour déposer une demande, consultez la page de Stage de recherche Globalink.

Au sujet de Mitacs
Mitacs offre des programmes de recherche et de formation aux étudiants, chercheurs postdoctoraux et membres du corps professoral de toutes les disciplines. Nous aidons à créer des partenariats qui soutiennent la recherche et l’innovation au Canada et autour du monde.

 

Mots-clés

Congrès 2018