Congrès 2018

 Aller à :

L'Université de Regina, située à Regina, Saskatchewan, fut l’institution d'accueil du Congrès 2018 qui, pour cette édition, a retenu le thème « Diversités convergentes ».


À propos de l'Université de Regina:

L’écrivain James Pitsula dit de l’Université de Regina que c’est une « enfant des années 1960 ». Inspiré par le mouvement étudiant et l’esprit de rébellion caractéristiques de l’époque, l’établissement est en effet passé d’un simple collège préuniversitaire à ce que M. Pitsula appelle un « campus radical », reconnu pour son engagement zélé envers l’éducation libérale et la liberté universitaire. 

Aujourd’hui, l’Université de Regina continue de faire preuve de non-conformisme en promouvant les idées nouvelles et novatrices qui font progresser les sciences humaines. Selon le magazine Maclean’s, l’Université de Regina se considère d’ailleurs comme un établissement qui sort des sentiers battus.

Avec ses collèges partenaires (le Campion College, le Luther College et la First Nations University of Canada), l’Université de Regina repousse les limites du savoir et ouvre la voie à de nouveaux modes de réflexion sur le monde. En outre :

  • Elle s’est hissée au premier rang des universités polyvalentes canadiennes de l’indice normalisé de citation, une mesure prestigieuse de la qualité de la recherche publiée par Thomson Reuters InCites (de 2004 à 2014).
  • Elle s’est classée en tête des établissements canadiens pour le nombre de collaborations internationales en matière de recherche (Research Infosource Inc., 2014).
  • Elle fait partie de la liste des 200 meilleurs établissements du monde selon le Times Higher Education dans la catégorie des jeunes universités d’au plus 50 ans (2017).

La diversité croissante au sein de l’Université est la clé de ces réussites. Depuis 2009, la population d’étudiants étrangers a augmenté de 122 pour cent, et celle des étudiants autochtones, de 84 pour cent. Elle jouit également de la plus forte proportion d’étudiants étrangers aux cycles supérieurs du pays (classement des universités du magazine Maclean’s, 2016). Cette diversité a renforcé l’Université en l’ouvrant à un nouveau monde d’idées.

Situé sur les terres visées par le Traité no 4, le campus se trouve dans le parc Wascana, le plus grand parc urbain du Canada. Il se trouve par ailleurs à proximité du centre-ville florissant de Regina, offrant galeries d’art, musées, théâtres, salles de concert, événements sportifs, pubs animés et attractions comme le Centre des sciences de la Saskatchewan et le marché fermier de Regina. Récemment baptisée « L’Okanagan des bières artisanales » par le Globe and Mail, la ville jouit d’un équilibre parfait entre hospitalité et énergie urbaine qui en fait le lieu idéal pour vivre, travailler et se divertir.

[Haut de page]


Thème: Diversités convergentes

Le thème « Diversités convergentes » reflète la croissance dynamique du secteur de la recherche et de l’enseignement post-secondaire à l’Université de Regina, dynamisme qui attire des gens de toute la province, de tout le Canada et du monde entier. Ce thème honore l’histoire de la région, lieu traditionnel de rencontre suggéré par le nom originel de Regina, Wascana, ou oskana kâ-asastêki – où les os sont recueillis, qui fait référence au passé de la région comme riche territoire de chasse au bison pour une multitude de peuples des Plaines. De nos jours, à l’Université de Regina et sans doute partout ailleurs au Canada, « l’éducation est le nouveau bison ». 

La convergence évoque l’idée de rassemblement dans la perspective de construire une communauté. La diversité est, réciproquement, ce qui a permis à la Saskatchewan de prospérer, même lorsqu’elle traversait des périodes d’adversité économique, et de devenir un chef de file au Canada en matière de développement des ressources, de croissance démographique, de progrès social et d’éducation autochtone. La voie à suivre, pour le Canada et pour tous les Canadiens, est de continuer à faire converger les diversités. Le Congrès 2018 à l’Université de Regina donnera un nouvel élan à cet effort.  

[Haut de page]


Responsables

André Magnan, responsable universitaire

André Magnan est professeur adjoint au département de sociologie et d'études sociales à l’Université de Regina. Dans le cadre de ses travaux de recherche et d’enseignement, il s’intéresse à la sociologie des systèmes agroalimentaires, à la mondialisation et au développement ainsi qu’à la théorie sociologique. Ses recherches portent sur l’incidence des changements sociaux, économiques et politiques sur le secteur agricole et les communautés rurales. Il a notamment publié des travaux sur l’histoire et la politique de la mise en marché du grain dans les prairies canadiennes, et sur la financiarisation des terres agricoles au Canada et en Australie. 

[Haut de page]


Associations

 

Vidéos

Voir grand

Voir grand

Les causeries Voir grand se tiennent tout au long du Congrès et font intervenir d’éminents spécialistes et des personnalités connues qui exposent les conclusions de recherches de premier plan, ouvrent de nouvelles perspectives et offrent des solutions aux questions cruciales et aux enjeux de notre époque. La série Voir grand 2017 fut organisée par la Fédération des sciences humaines et par l'Université Ryerson, avec le soutien généreux des parrains de la série.

Changements climatiques : les femmes autochtones aux premières loges
Melina Laboucan-Massimo
Samedi 26 mai 2018
Visionnez la vidéo - En anglais

Wade Davis

Réflexion sur la guerre
Margaret McMillan, C.C.
Dimanche 27 mai 2018
Visionnez la vidéo - En anglais

Diversité et réconciliation
Marie Wilson, C.M., O.N.W.T.
Lundi 28 mai 2018
Visionnez la vidéo - En anglais

Inégalités entre les sexes au Canada : faisons-nous vraiment des progrès?
Antonia Maioni
Mardi 29 mai 2018
Visionnez la vidéo

Mohamed Fahmy

Les responsabilités des lettrés dans le débat publique : remettre en question les considérations éthiques intuitives
Françoise Baylis, C.M., O.N.S.
Jeudi 31 mai 2017
Visionnez la vidéo - En anglais

Leadership et consolidation durable de paix
Alaa Murabit, M.D.
Jeudi 31 mai 2018
Visionnez la vidéo - En anglais

[Haut de page]


Événements 

Téléchargez le guide L'Essentiel du Congrès (PDF) pour retrouver la liste des événements ouverts à tous les congressistes.

[Haut de page]


Faits saillants 

Le Congrès, la plus importante conférence universitaire au Canada, a rassemblé 5 200 universitaires, étudiants et membres du public pour leur permettre d’échanger leurs points de vue, de discuter de leurs idées et de tisser des liens. Le Congrès de 2018 s’est tenu à l’Université de Regina à Regina, en Saskatchewan, du 26 mai au 1er juin. Le thème de cette année, « Diversités convergentes | mâmawinitotân nanâtohk-ayisiyiniwak » a donné lieu à d’importantes conversations sur la collectivité, l’inclusion et la réconciliation au Canada. En une semaine, plus de 4 000 communications savantes ont été présentées par des chercheurs provenant de 66 associations et plus de 200 activités ont été offertes gratuitement à tous les congressistes et au grand public.

L’honorable Kirsty Duncan, ministre des Sciences et ministre des Sports et des Personnes handicapées, a profité de sa participation au Congrès pour annoncer le financement de 808 projets de recherche canadiens grâce à un budget de 158,4 millions de dollars. Le message de la ministre était clair : les sciences humaines sont essentielles au renforcement du Canada.

Il s’agissait de la deuxième participation de la ministre Duncan au Congrès. Cette année, elle a assisté au concours J’ai une histoire à raconter, visité le salon professionnel de l’Expo, organisé une table ronde (sur invitation seulement) portant sur les femmes et les sciences humaines et participé aux célébrations du 40e anniversaire du Conseil de recherches en sciences humaines.

[Haut de page]


Les médias et le Congrès

Le Congrès 2018 a été largement médiatisé à l’échelle régionale et nationale. Au total, il a été mentionné plus de 140 fois dans les reportages à la télévision, à la radio, dans les journaux et en ligne. Voici les principaux faits saillants du Congrès dans les médias :

[Haut de page]


Commanditaires

La Fédération des sciences humaines remercie sincèrement ces partenaires :

Conseil de recherches en sciences humaines du Canada

SAGE Publishing  Mitacs Fondation canadienne pour l'innovation

Universités Canada Fondation Pierre Elliott Trudeau Affaires universitaires

 

[Haut de page]


Exposants

[Haut de page]