Vidéos

mai 27

Voir grand

Rapide, bon marché et hors de contrôle : comment le journalisme ne s’est jamais mieux porté que grâce à l’Internet
David Plotz
Le mardi 27 mai 2014

La vidéo est disponible en anglais seulement.

David PlotzLes magazines d’information sont morts, les journaux quotidiens à l’agonie et la plupart des journalistes chevronnés vivent dans l’attente d’un repêchage de la part d’un milliardaire du Net ou dans l’espoir de se voir offrir un emploi auprès d’une fondation. Le journalisme d’enquête s’est appauvri, le journalisme local a perdu de son tranchant et les médias les plus courus sur la Toile sont soit en voie de voler le travail de tous les autres soit de bricoler des GIF et des Listicles au hasard. Et que dire des médias sociaux. Mieux vaut ne pas en parler, n’est-ce pas?

En réalité, le journalisme ne s’est jamais mieux porté. Le flux massif d’informations a donné lieu à des enquêtes et des visualisations remarquables. De faibles barrières à l’entrée ont ouvert le journalisme à des excentriques et des obsessionnels de toutes sortes qui n’auraient jamais pu collaborer il y a à peine une génération. Et les médias sociaux ont créé un cycle vertueux permettant au meilleur journalisme de se propager rapidement et de corriger rapidement les erreurs. Si vous vous souciez que le citoyen ait accès à une information plus ample, plus rapide et plus pertinente que jamais auparavant, alors notre époque est l’âge d’or du journalisme.

David Plotz est rédacteur en chef de Slate et un des invités réguliers des tables rondes du Slate Political Gabfest. Avant de prendre les rênes du magazine virtuel en 2008, Plotz y a travaillé en qualité d’adjoint éditorial et a été rédacteur principal et correspondant politique à Washington. Pendant l’exercice de ses fonctions de rédacteur en chef, Slate a mérité à deux reprises le National Magazine Award (dont un dans la catégorie Excellence générale) et été 12 fois en nomination aux National Magazine Awards. Plotz a été responsable éditorial et rédacteur attitré du Washington City Paper et collaboré aux New York Times MagazineHarper'sRolling StoneGQ, à la New Republic et au Washington Post, parmi d’autres publications. Il est l’auteur de The Genius Factory: The Curious History of the Nobel Prize Sperm Bank et, plus récemment, de Good Book: The Bizarre, Hilarious, Disturbing, Marvelous, and Inspiring Things I Learned When I Read Every Single Word of the Bible, un ouvrage inspiré de la série « Blogging the Bible » publiée dans Slate.

Veuillez voir ici pour des renseignements additionnels au sujet de David Plotz, compilés par la Brock University Library et disponibles en anglais seulement.

 

 

Commanditaires de la série Voir grand :

Association des universités et collèges du CanadaFondation canadienne pour l'innovation

Conseil de recherches en sciences humaines du Canada.

Voir grand

Voir grandLes causeries Voir grand se tiennent tout au long du Congrès et sont ouvertes à tous les participants et aux membres du public. Ce cycle fait intervenir d’éminents spécialistes et des personnalités connues qui exposent les conclusions de recherches de premier plan, ouvrent de nouvelles perspectives et offrent des solutions aux questions cruciales et aux enjeux de notre époque. La série Voir grand 2014 est organisée par la Fédération des sciences humaines et par la Brock University.

Voir la liste complète des causeries Voir grand...