Vidéos

nov 21

Voir grand

Mythes et sciences: The ideology of “standard” language

Shana Poplack, professeure éminente à l’Université d’Ottawa, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en linguistique et membre de la Société royale du Canada
21 novembre, 2014

La caractéristique la plus fondamentale de la langue parlée est sa variabilité inhérente, c’est-à-dire les façons concurrentes que nous utilisons pour dire exactement la même chose.  Un grand nombre des structures linguistiques qui participent à cette variabilité sont interdites par les grammairiens. La langue standard qu’ils prescrivent se veut invariable et immuable, et de ce fait, on a tendance à interpréter la variabilité comme signe de dégradation. Nous avons testé cette conclusion alarmiste telle qu’elle s’applique au français, langue qui figure parmi les plus codifiées au monde et qui jouit d’une tradition normative très ancienne. Grâce à un corpus de grammaires publiées tout au long des cinq derniers siècles, nous avons réussi à confronter le modèle prescrit avec l’évolution du parler spontané.

Joignez-vous à la sociolinguiste de renommée internationale, Shana Poplack, professeure éminente à l’Université d’Ottawa, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en linguistique et membre de la Société royale du Canada, alors qu’elle partagera ses connaissances de la langue telle qu’elle est parlée, en particulier dans le contexte du bilinguisme et des langues minoritaire au Canada. Apprenez comment elle applique des méthodes d’analyse novatrices à l’étude de bases de données uniques portant sur la parole spontanée pour retracer l’évolution de variétés linguistiques à l’intérieur de leur contexte social, historique et linguistique.

Cette conférence a été parrainée par La Société royale du Canada.