Communiqués de presse

Énoncé de la Fédération des sciences humaines un an après l’incident de profilage racial au Congrès 2019

 

Lorsque nous avons annoncé l’annulation du Congrès 2020, l’un des engagements les plus importants était de faire avancer les conversations critiques autour du thème Bâtir des passerelles : combattre le colonialisme et le racisme anti-Noirs. Malgré les nombreux autres défis posés par la COVID-19, nous travaillons pour faire de cet engagement une réalité, et nous aurons plus d’informations à partager avec nos partenaires du Congrès et associations membres dans les semaines qui viennent.

La Fédération a pris un certain nombre de mesures importantes cette année, suite à l’incident de profilage racial qui s’est tenu au Congrès 2019 :

  • Nous avons remédié aux quatre requêtes mises en avant par la Black Canadian Studies Association;
  • Nous avons complété une enquête et pris des mesures décisives de suspension du Congrès de l’individu responsable de l’incident;
  • Nous avons renforcé nos politiques et pratiques organisationnelles pour prévenir la discrimination, le harcèlement et le profilage racial en adoptant un nouveau Code de conduite;
  • Nous avons entrepris une formation sur les préjugés inconscients pour tout le personnel de la Fédération, qui sera complétée à la fin du mois de juin 2020.

Les événements récents ont démontré que le racisme anti-Noirs est bel et bien vivant dans notre société, et nous avons tous une responsabilité de l’éradiquer. La Fédération s’engage sur cet objectif, et à travailler en collaboration avec nos membres et partenaires afin de créer des espaces pour tous qui soient exempts de harcèlement et de discrimination.

 

Gabriel Miller
Président et Chef de la direction
Fédération des sciences humaines