Communiqués de presse

Le budget fédéral 2015 investit dans la recherche et l’innovation

 

Communiqué de presse

OTTAWA, le 21 avril 2015 – La Fédération des sciences humaines se félicite des nouveaux investissements du gouvernement dans la recherche annoncés dans le budget fédéral déposé aujourd’hui.

« Les nouveaux investissements annoncés aujourd’hui en faveur des organismes de financement de la recherche, de Mitacs, de CANARIE, et de la Fondation canadienne pour l’innovation (FCI), soulignent le rôle irremplaçable que ces institutions jouent dans l’avancement de l’excellence en recherche et le leadership assumé en vue de la production du savoir et de l’innovation », a déclaré Stephen Toope, président de la Fédération des sciences humaines.

« L’investissement dans la recherche interdisciplinaire est essentiel au développement de l’économie et de la société du Canada axées sur le savoir. Pour cette raison, les détails  de certains de ces investissements (incluant la mise en œuvre  et l’allocation) devraient faire l’objet d’une réflexion attentive afin de maximiser les retombées. Une reconnaissance accrue des contributions de la recherche en sciences humaines au futur du Canada est toujours nécessaire », a ajouté M. Toope.

Les recommandations pré-budgétaires de la Fédération préconisaient une augmentation de l’investissement dans l’activité des trois organismes subventionnaires et la FCI, la création d’ouvertures pour les études internationales et les stages des étudiants universitaires, la prolongation du financement de l’innovation sociale et l’amélioration de l’accès à l’éducation postsecondaire des étudiants des Premières nations, Métis et Inuits.

« Les nouveaux investissements du budget 2015 dans les bourses d’études et de perfectionnement d’Indspire en faveur des étudiants autochtones constituent une contribution positive », continue de souligner Stephen Toope. « Mais une action beaucoup plus résolue de la part du gouvernement et de tous les secteurs de la société s’avère nécessaire pour renouveler et approfondir l’engagement permettant d’achever une réconciliation véritable et juste à l’égard des peuples autochtones. »

« La communauté des sciences humaines du Canada est pleinement consciente du rôle vital que nos étudiants et nos chercheurs joueront à long terme dans l’avenir social, culturel, économique et numérique du Canada » a fait remarquer Jean-Marc Mangin, directeur général de la Fédération. « Pour cette raison, le Canada nécessite un financement équitable, continu et stable destiné à améliorer l’accès à l’éducation, à la mobilité et à la recherche centrée sur les personnes et axée sur la découverte. Les annonces d’aujourd’hui représentent un pas dans la bonne direction. »

-30-

Renseignements médias :

Nicola Katz
Gestionnaire des communications
Fédération des sciences humaines
nkatz@ideas-idees.ca

Au sujet de la Fédération des sciences humaines

La Fédération des sciences humaines œuvre à la mise en valeur de la recherche et du partage des connaissances en sciences humaines pour une société libre et démocratique. Lancée sous sa forme initiale en 1940, la Fédération regroupe aujourd’hui plus de 160 universités, institutions et sociétés savantes représentant 85 000 chercheurs, membres du corps enseignant et étudiants au Canada. Elle organise le plus grand rassemblement d’universitaires au Canada à l’occasion du Congrès des sciences humaines, qui attire plus de 8 000 personnes chaque année. Pour plus de renseignements au sujet de la Fédération, visitez www.idees-ideas.ca.