Communiqués de presse

Le budget fédéral de 2014 investit dans la recherche, l’innovation et de nouvelles idées

OTTAWA, le 11 février 2014 – La Fédération des sciences humaines se réjouit de l’engagement du gouvernement d’augmenter significativement le financement de la recherche, tel qu’annoncé dans le budget fédéral d’aujourd’hui.

« Nos principales recommandations au gouvernement étaient d’investir dans la recherche de pointe, d’appuyer l’innovation sociale et les partenariats et de soutenir la formation et la recherche numérique », a déclaré Antonia Maioni, présidente de la Fédération des sciences humaines.

« Les investissements annoncés aujourd’hui qui – pris dans l’ensemble sont notables et représentent la plus importante augmentation de fonds consentie par l’entremise des conseils subventionnaires dans une décennie – conduiront à des avancées essentielles dans le domaine de la recherche permettant de relever les défis auxquels fait face la société canadienne et également d’aider les diplômés de l’enseignement supérieur à développer la pensée critique et les compétences créatives nécessaires  pour contribuer à la société du savoir. »

La Fédération se félicite des investissements du gouvernement en faveur de la recherche et de l’apprentissage se traduisant par les mesures suivantes :

  • Un financement annuel supplémentaire non ciblé de 37 millions de dollars affecté aux trois conseils subventionnaires, y compris un montant de 7 millions de dollars au Conseil de recherches en sciences humaines. En outre, 9 millions de dollars supplémentaires par année sont octroyés au Programme des coûts indirects de la recherche.
  • La création du fonds « Apogée Canada » pour l’excellence en recherche, à hauteur de 1,5 milliard de dollars au cours de la prochaine décennie en commençant par l’octroi de 50 millions de dollars en 2015 afin d’affirmer le leadership mondial des universités canadiennes dans le domaine de la recherche.
  • Une initiative pilote de 10 millions de dollars pour permettre aux collèges et aux polytechniques de mieux répondre aux besoins des communautés dans le domaine de la recherche.
  • Un financement immédiat de 40 millions de dollars précédant un investissement de 1,25 milliard de dollars commençant en 2016 afin d’améliorer l’accès des Autochtones à une éducation de qualité.
  • De nouvelles règles d’admissibilité au programme de bourses Mitacs pour mieux relier la recherche aux besoins exprimés par le secteur à but non lucratif.
  • 40 millions de dollars destinés au financement de 3 000 stages à temps complet pour les diplômés de l’éducation postsecondaire et l’octroi de 8 millions de dollars sur deux ans au programme Mitacs.
  • 250 millions de dollars pour améliorer l’accès à l’internet des Canadiens qui vivent dans les communautés rurales et du nord.

La Fédération a la ferme conviction qu’un financement à long terme, continu et stable de la recherche axée sur la découverte est requis pour que le Canada soit en mesure de prospérer en tant que société numérique du savoir. Les annonces d’aujourd’hui sont compatibles avec cette perspective et constituent un pas dans la bonne direction en vue d’importants nouveaux investissements en 2015 et au-delà.

-30-

Renseignements medias :

Nicola Katz
Gestionnaire des communications
Fédération des sciences humaines
613-238-6112 poste 351
nkatz@ideas-idees.ca

À propos de la Fédération des sciences humaines

La Fédération des sciences humaines œuvre à la mise en valeur de la recherche et de l’érudition dans ces disciplines. Créée en 1996, elle compte au nombre de ses adhérents 82 associations savantes, 80 institutions et six sociétés affiliées représentant quelque 85 000 chercheurs, membres du corps enseignant et étudiants au Canada. Pour plus de renseignements au sujet de la Fédération, visitez  idees-ideas.ca.