Communiqués de presse

Présentation des finalistes pour les Prix du Canada

Communiqué de presse

OTTAWA, 7 mars 2016 – La Fédération des sciences humaines a le plaisir de présenter les finalistes pour les Prix du Canada 2016. Les Prix du Canada sont attribués chaque année aux meilleurs livres savants en sciences humaines et sociales ayant bénéficié du soutien financier du programme Prix d’auteurs pour l’édition savante (PAES).

Célébrant l’excellence des ouvrages savants canadiens dans toute l’étendue des disciplines des sciences humaines, les Prix du Canada consacrent des œuvres qui ont apporté une contribution exceptionnelle à la recherche, sont rédigées de façon engageante et enrichissent la vie sociale, culturelle et intellectuelle du Canada. Cette année marque le 25ème anniversaire des prix prestigieux, fondé en 1991. 

« Les sciences humaines sont des disciplines d'une importance fondamentale qui nous aident à mieux comprendre qui nous sommes—en tant qu'individus, membres d'une communauté, citoyens d'un pays. La liste impressionnante des 16 finalistes des Prix du Canada de cette année témoigne de leur immense talent et de la riche diversité de la recherche en cours au sein de notre communauté savante », a déclaré Stephen J. Toope, président de la Fédération des sciences humaines. « La Fédération félicite ces finalistes et s'honore de jouer un rôle en contribuant à rehausser leur image auprès du public canadien. »

Les finalistes de cette année sont :

Prix du Canada en sciences humaines

  • Caroline Durand, Nourrir la machine humaine : Nutrition et alimentation au Québec, 1860-1945 (McGill-Queen’s University Press)
  • Andrée Rivard, Histoire de l'accouchement dans un Québec moderne (Éditions du remue-ménage)
  • Patricia Smart, De Marie de l'Incarnation à Nelly Arcan : Se dire, se faire par l'écriture intime (Éditions du Boréal)

Prix du Canada en sciences sociales

  • Joel Belliveau, Le «moment 68» et la réinvention de l'Acadie (Presses de l’Université d’Ottawa)
  • Caroline Caron, Vues, mais non entendues. Les adolescentes québécoises et l'hypersexualisation (Presses de l’Université Laval)
  • Olivier Côté, Construire la nation au petit écran : Le Canada, une histoire populaire de CBC/Radio Canada (1995-2002) (Éditions du Septentrion)
  • Linda Kay, Elles étaient seize : Les premières femmes journalistes au Canada (Presses de l’Université de Montréal)

Canada Prize in the Humanities

  • Jennifer L. Bonnell, Reclaiming the Don: An Environmental History of Toronto's Don River Valley (University of Toronto Press)
  • Norman Hillmer, O.D. Skelton: A Portrait of Canadian Ambition (University of Toronto Press)
  • Michel Hogue, Metis and the Medicine Line: Creating a Border and Dividing a People (University of Regina Press)
  • Ian Mosby, Food Will Win the War: The Politics, Culture, and Science of Food on Canada's Home Front (UBC Press)
  • Brian Young, Patrician Families and the Making of Quebec: The Taschereaus and McCords (McGill-Queen’s University Press)

Canada Prize in the Social Sciences

  • Chris Andersen, Métis: Race, Recognition, and the Struggle for Indigenous Peoplehood (UBC Press)
  • Dominique Clément, Equality Deferred: Sex Discrimination and British Columbia's Human Rights State, 1953-84 (UBC Press)
  • Girish Daswani, Looking Back, Moving Forward: Transformation and Ethical Practice in the Ghanaian Church of Pentecost (University of Toronto Press)
  • Nancy Turner, Ancient Pathways, Ancestral Knowledge: Ethnobotany and Ecological Wisdom of Indigenous Peoples of Northwestern North America. Volume 1 and Volume 2 (McGill-Queen’s University Press)

L’annonce des quatre lauréats des Prix du Canada 2016 se fera le 11 avril. D’une valeur de 2 500 $ chacun, les prix seront remis à l’occasion d’une cérémonie qui se tiendra dans le cadre du Congrès des sciences humaines 2016 à la University of Calgary. 

-30-

À propos de la Fédération des sciences humaines
La Fédération des sciences humaines œuvre à la mise en valeur de la recherche et de l’enseignement pour l’avancement d’une société inclusive, démocratique et prospère. La Fédération regroupe aujourd’hui plus de 160 universités, institutions et sociétés savantes représentant 91 000 chercheurs, membres du corps enseignant et étudiants au Canada. Elle organise le plus grand rassemblement d’universitaires au Canada à l’occasion du Congrès des sciences humaines, qui attire plus de 8 000 personnes chaque année. 

Renseignements médias
Nicola Katz
Gestionnaire des communications
Fédération canadienne des sciences humaines
613-238-6112 poste 351  nkatz@ideas-idees.ca
Suivez nous @ideas_idees  #PrixduCanada