Communiqués de presse

Présentation des lauréats des Prix du Canada

 

Communiqué de presse

OTTAWA, 22 avril 2015 – La Fédération des sciences humaines a le plaisir de présenter les lauréats des Prix du Canada 2015.

Les prix du Canada sont attribués chaque année aux meilleurs livres savants en sciences humaines et sociales qui apportent une contribution exceptionnelle au savoir, sont rédigés de façon intéressante et enrichissent la vie sociale, culturelle et intellectuelle du Canada. Les ouvrages gagnants sont choisis parmi les publications qui ont bénéficié d’une subvention du Prix d’auteurs pour l’édition savante, un programme administré par la Fédération des sciences humaines.

« Ces ouvrages sont représentatifs de la fine fleur de l’érudition contemporaine au Canada », a déclaré Stephen Toope, président de la Fédération. « Deux des livres gagnants de cette année examinent les relations complexes que le Canada entretient avec les peuples autochtones — le premier du point de vue de l’art et de la photographie, le second sous l’angle des droits liés aux traités et aux libertés civiles. L’autre analyse l’influence nord-américaine sur la pensée de Jean-Paul Sartre, tandis que le dernier examine les complexités inhérentes à l’industrie pétrolière de l’Alberta. »

« Émanant de disciplines et de perspectives aussi variées, chacun de ces ouvrages contribue d’une façon unique à une compréhension plus profonde de comment notre pays est devenu ce qu’il est et vers où il se dirige », d’ajouter Toope.

Voici les lauréats de cette année :

Prix du Canada en sciences humaines

Yan Hamel, L'Amérique selon Sartre : littérature, philosophie, politique (Presses de l'Université de Montréal)                                                                                           

Extrait des commentaires du jury :

« L’ouvrage de Yan Hamel permet de comprendre ce que fut l’Amérique dans la pensée de Jean-Paul Sartre et plus largement pour toute une génération d’écrivains, de philosophes et d’intellectuels européens engagés. Dans ce livre ambitieux que les études sartriennes attendaient depuis longtemps, l’auteur parvient à sortir Sartre d’un anti-américanisme dans lequel la critique a confiné la gauche de l’époque. »

Prix du Canada en sciences sociales

Dominique Perron, L’Alberta autophage : identités, mythes et discours du pétrole dans l’Ouest canadien (University of Calgary Press)

Extrait des commentaires du jury :

« Fouillé, rigoureux et opiniâtre, l’essai de Dominique Perron offre une analyse pénétrante des contradictions identitaires de l’Alberta pétrolifère… Cet ouvrage arrive à un moment opportun où l’économie albertaine vit une grave crise, conséquence de la chute des cours pétroliers mondiaux. Le livre de Dominique Perron nous pousse à réfléchir sur la précarité d’une industrie qui comporte à la fois son lot de richesses et d’infortunes. »

Canada Prize in the Humanities

Charlotte Townsend-Gault, Jennifer Kramer and Ḳi-ḳe-in, Native Art of the Northwest Coast: A History of Changing Ideas (UBC Press)

Extrait des commentaires du jury :

« Native Art of the Northwest Coast, rehaussé d’illustrations et de photographies, est une archive complète de documents historiques éclairés par des essais et des prologues pénétrants. L’ensemble représente un trésor d’informations sur l’art autochtone de la côte du Nord-Ouest. Une lecture essentielle pour tous les travaux futurs sur ce sujet. »

Canada Prize in the Social Sciences

Michael Asch, On Being Here to Stay: Treaties and Aboriginal Rights in Canada (University of Toronto Press)

Extrait des commentaires du jury :

« On Being Here to Stay est une dissection brillante et rigoureusement documentée des relations tourmentées du Canada avec ses peuples autochtones. Il est difficile de penser à un ouvrage aussi opportun ou à une question intérieure plus importante pour les Canadiens… Le livre est rédigé de manière accessible et informative qui plaira à quiconque s’intéresse à cet aspect crucial de notre histoire et à son impact sur les événements contemporains. »

Une trousse médias avec les photos et notices biographiques des lauréats de 2015 ainsi que les commentaires des membres du jury et de brefs articles sur chaque livre, est disponible sur le site Web de la Fédération.

D’une valeur de 2 500 $ chacun, les prix seront remis à l’occasion d’une cérémonie qui se tiendra le mercredi 29 avril dans le Salon Bram et Bluma Appel à la Bibliothèque de référence de Toronto. Organisé conjointement par la Fédération et l’Université York, et en partenariat avec la Bibliothèque publique de Toronto, la cérémonie de remise des prix comprendra une allocution de l’auteur de réputation internationale M.G. Vassanji et sera rehaussée par le maître de cérémonie Brian Stewart, ancien correspondant de Radio-Canada. Les auteurs des quatre livres honorés seront présents.

Cet événement sera ouvert aux médias. Pour vous inscrire gratuitement, veuillez visiter : https://www.eventbrite.ca/e/canada-prize-ceremony-tickets-15977126014

-30-

À propos de la Fédération des sciences humaines

La Fédération des sciences humaines œuvre à la mise en valeur de la recherche et du partage des connaissances en sciences humaines pour une société libre et démocratique. Lancée sous sa forme initiale en 1940, la Fédération regroupe aujourd’hui plus de 160 universités, institutions et sociétés savantes représentant 85 000 chercheurs, membres du corps enseignant et étudiants au Canada. Elle organise le plus grand rassemblement d’universitaires au Canada à l’occasion du Congrès des sciences humaines, qui attire plus de 8 000 personnes chaque année. Pour plus de renseignements au sujet de la Fédération, visitez www.idees-ideas.ca.

Renseignements médias 

Nicola Katz
Gestionnaire des communications
Fédération canadienne des sciences humaines
613-238-6112 poste 351
nkatz@ideas-idees.ca
Suivez nous @ideas_idees