Recherche sur le mouvement du Crédit social

Text: 

1944 – Début d’une série d’études sur le mouvement du Crédit social

Dans les années 1930, le mouvement du Crédit social devient une force politique importante, spécialement en Alberta où il représente le parti au pouvoir. La fondation Rockefeller et le Conseil canadien de recherche en sciences sociales déterminent que les origines du mouvement et son accession au pouvoir méritent de faire l’objet d’une étude poussée et représentent une bonne façon d’encourager la recherche en sciences sociales au Canada. Le professeur S.D. Clark, de la University of Alberta, est désigné pour diriger le projet qui aboutit à la publication de plusieurs volumes traitant de divers aspects du mouvement. Il devrait être terminé en l’espace de deux ans. Toutefois, ce n’est qu’en 1959 que le dernier volume sera publié. Malgré la longue période d’incubation, au final le projet donne lieu à la publication de dix volumes qui constituent une précieuse source d’informations sur l’histoire de l’Ouest canadien, l’économie, la religion et la politique.