Recherches et Programmes

Étude sur le biculturalisme canadien

1947 – Comité du CCRSS pour l’étude des deux cultures au Canada

Institué en mai 1947 sous la présidence de B.S. Keirstead, le comité a pour but d’encourager la recherche sur les relations politiques, historiques, religieuses et culturelles entre les communautés française et anglaise du Canada. Bien que de nombreux projets soient prévus, l’accent est mis en premier lieu sur un essai retraçant les relations entre Canadiens-français et Canadiens-anglais confié à l’historien français Marcel Giraud. Malheureusement, des changements intervenus dans la composition du Conseil et des problèmes de communication à longue distance aboutissent à un malentendu entre le comité et le professeur Giraud, entraînant le retrait de ce dernier en 1951. Le projet est alors mis en veilleuse. Toutefois, une nouvelle structure de travail est établie en juin 1954 et finalement le comité publie La Dualité canadienne/Canadian...

Read more »

Soutien aux publications d’ouvrages de sciences humaines

1947 – Comité du CCRH sur l’aide à la publication

Bien qu’il soit établi depuis la formation du Conseil canadien de recherches sur les humanités (CCRH), ce n’est qu’après la publication de The Humanities in Canada que le Comité sur l’aide à la publication est en mesure d’accorder véritablement des subventions. Tout en ne disposant initialement que d’un montant de 1 000 $, le comité se met rapidement au travail. En 1948 et en 1949, cinq ouvrages sont publiés avec son soutien financier. À la fin des dix premières années d’activité, le comité aura contribué à la publication de 27 ouvrages savants. Celui-ci fera par la suite partie intégrante du Programme d’aide à l’édition savante (PAES).

Read more »

Recherche sur le mouvement du Crédit social

1944 – Début d’une série d’études sur le mouvement du Crédit social

Dans les années 1930, le mouvement du Crédit social devient une force politique importante, spécialement en Alberta où il représente le parti au pouvoir. La fondation Rockefeller et le Conseil canadien de recherche en sciences sociales déterminent que les origines du mouvement et son accession au pouvoir méritent de faire l’objet d’une étude poussée et représentent une bonne façon d’encourager la recherche en sciences sociales au Canada. Le professeur S.D. Clark, de la University of Alberta, est désigné pour diriger le projet qui aboutit à la publication de plusieurs volumes traitant de divers aspects du mouvement. Il devrait être terminé en l’espace de deux ans. Toutefois, ce n’est qu’en 1959 que le dernier volume sera publié. Malgré la longue période d’incubation, au final le projet donne lieu à la publication de dix volumes qui...

Read more »

Recherche portant sur le Nord canadien

1943 – Projet du CCRSS sur le Nord canadien

La Seconde Guerre mondiale accentue l’importance du Nord canadien dans beaucoup d’esprits en raison des ressources naturelles qu’il recèle et de son emplacement géographique. À cause de cet intérêt, le Conseil canadien de recherche en sciences sociales (CCRSS) résout d’entreprendre un projet visant à évaluer les ressources et la géographie du Nord. Il bénéficie d’une subvention spéciale de la fondation Rockefeller pour amorcer l’étude. Bien qu’il soit difficile de trouver le personnel disposé à sillonner le Nord canadien, le conseil coopère avec des chercheurs et des institutions qui portent déjà un intérêt à cette région afin de mener le projet à bien. Leurs travaux sont réunis dans The New Northwest, publié sous la direction de C.A. Dawson en 1947.

Read more »

Soutien aux publications en sciences sociales

1941 – Octroi d’une bourse Rockefeller au Comité des publications du CCRSS

L’une des premières tâches que se fixent les membres du Conseil canadien de recherche en sciences sociales (CCRSS) est l’établissement de différents comités chargés de fournir de l’aide aux chercheurs. Parmi ceux-ci, mentionnons le Comité des publications, en faveur duquel le conseil se voit octroyer de la fondation Rockefeller une bourse de 5 000 $ devant être utilisée en 1941-1942. Après avoir réservé 500 $ à la parution de la Canadian Historical Review et du Canadian Journal of Economics and Political Science, le montant restant est destiné à aider les auteurs à publier des ouvrages savants. Sept subventions sont accordées cette année. À la fin de la première décennie d’activité en 1951, le comité aura contribué à la publication de 26 livres d’hommes et de femmes de toutes les régions du pays, malgré les retards...

Read more »

Pages